Sélectionner une page

Le concours Lépine, qui a eu lieu du 27 avril au 8 mai dernier à l’occasion de la Foire de Paris, a été une formidable opportunité pour confronter notre invention à l’avis du public.

Nous avons été très agréablement surpris par l’enthousiasme que Kiddyboost soulevait auprès des parents d’enfants en bas âge qui découvrent enfin la solution pour rendre agréable les balades en poussette lourde avec les petits, leur logistique, les courses ou les fortes pentes.

Mais ce qui nous a le plus surpris a été l’incroyable attente pour ce type de produit depuis de nombreuses années de la part des assistantes maternelles.

En effet, la majorité d’entre elles qui sont passées nous voir sur notre stand nous ont dit « enfin… », « depuis le temps que j’y pense », « ça fait si longtemps que l’on demande une motorisation pour nos poussettes », « on se demandait toutes pourquoi aucun industriel ne le proposait » …

A l’heure de la révolution de la micro-mobilité électrique (trottinette électrique, VAE, gyropode, fauteuil roulant motorisé, etc…), on est effectivement en droit d’être étonné que rien n’existait avant Kiddyboost , mis à part quelques projets de bricoleurs ingénieux qui ont réussi à propulser avec plus ou moins de réussite le bolide de leurs enfants !

Alors pourquoi personne n’a jamais proposé une solution satisfaisante ? Après tout, comme le disait un visiteur en passant devant notre stand de la Foire de Paris en regardant notre invention : «Ça ? C’est rien ! C’est juste un moteur avec une roue !»

Malheureusement, ça n’a pas été si simple de trouver la bonne solution qui s’adapte à la plupart des poussettes vue la multitude de modèles existants sur le marché (largeur, taille des roues, forme et encombrement du frein parking, etc…) et les contraintes (passage de trottoir, motricité, sécurité, montage rapide, …). Des idées, même les enfants en ont des dizaines par jour, oui mais elles ne sont rien sans mise en œuvre, sans concrétisation et sans l’épreuve de la traversée du désert en solitaire de l’inventeur…

Trois ans à chercher les bonnes solutions, les bons partenaires techniques, les bons composants, les bons fournisseurs, à penser à ça 100% du temps, à mettre toute son énergie. Un parcours du combattant sous forme de marathon qui explique peut-être que rien ait existé avant Kiddyboost.

Mais tous ces efforts valaient le coup. Aujourd’hui, grâce à la médaille d’or et l’engouement suscité par Kiddyboost lors du concours Lépine, nous sommes récompensés de nos efforts et espérons surtout que ce produit tant espéré va rendre ce service que de nombreuses personnes attendent depuis si longtemps.